A l'heure des rêves

17 janvier 2018

Banksy : Agency job

 Merci pour vos commentaires si positifs sur mon dernier billet! 

J'ai oublié de vous montrer le tableau qui trônait à l'entrée de l'expo Jean-François Millet-USA, et fait se rencontrer deux artistes aussi différents que Jean-François Millet et Banksy.

(je vous avais déjà parlé de Banksy, artiste engagé,  ICI et ICI)

 

Agency job 

Banksy, Agency job

 

Dans cette oeuvre, Agency job, l'artiste britannique détourne la peinture "les glaneuses" de Millet, rappelant que l'histoire de l'Amérique s'est aussi construite par-delà le déni de la colonisation des indiens et de la ségrégation raciale vis à vis des Afro-américains

Une des trois glaneuses est sortie du tableau, laissant à sa place la toile déchirée.

Elle s'accorde une pause en venant s'assoir sur le bord du tableau, elle fume une cigarette pendant que les autres continuent de glaner.

La femme est noire, car après la guerre de Sécession, la grande majorité des Noirs américains ont continué à travailler dans l'agriculture comme métayers ou comme fermiers, souvent dans un extrême dénuement. En témoigne cette peinture de Thomas Anschutz, "The way they live".

Thomas Pollock Anshutz The Way They Live

 

Une femme noire sarclant un maigre carré de choux, les traits durcis, le regard désespéré, rappelant l'ambiance sombre, la misère, le dur labeur des tableaux de Jean-françois Millet.

 

L'interprétation de Banksy a au moins le mérite de nous interpeler sur les difficiles conditions de la vie des noirs. Ils étaient si asservis dans les fermes du sud, qu'ils ne pouvaient prétendre à aucun moment de plaisir, ils n'étaient jamais en paix ni sereins. Alors, s'arrêter pour fumer une cigarette, ils ne faut même pas y songer!

Et même à l'heure actuelle, les emplois précaires touchent surtout les populations noires, au fond, peu de choses ont changé...

Alors, vu comme ça, pas du tout ringard, ce Jean-François Millet!

 

 

Posté par fleurdesprairies à 21:57 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 janvier 2018

Expo Jean François Millet- Millet USA

Dernière semaine pour voir cette belle exposition au Palais des Beaux-Arts de Lille!

 

Ringard, Jean François Millet?

Tout le monde se souvient de la célèbre toile "l'angélus du soir", dont la reproduction ornait la cuisine de nos grands-mères, et pendant longtemps le best of des calendriers de la Poste.

l'angélus

Toile commandée par un américain en 1857 pour 1500 francs, et qui fut revendue en 1891 pour 800 000 francs!

 

Mais savez-vous que cet artiste est très apprécié aux Etats-Unis, où sont conservées la plupart de ses toiles? De son vivant, il a influencé nombre de peintres américains, et depuis lors, photographes, écrivains, cinéastes s'inspirent de son oeuvre outre-Atlantique.

 

Jean-François Millet nait en 1814, en Normandie, d'une famille de paysans aisés. Doué pour le dessin, on lui offre l'opportunité d'aller se former dans un atelier parisien. Pendant ces années, il vivote, cherche sa voie, peignant surtout des portraits.

Pauline Ono

Sa jeune femme Pauline décède de tuberculose, et en 1849, il part habiter à la campagne, à Barbizon, avec sa nouvelle compagne qui lui donnera neuf enfants!

Ce tableau, un vanneur, marque un tournant dans la carrière de Jean-françois Millet. 

un vanneur

 

Il en a assez de peindre des notables, des héros mythologiques, des scènes paysannes rêvées. Il veut peindre la réalité des gens simples, dans leur labeur et leur intimité. 

"C'est le côté humain, franchement humain, qui me touche le plus en art" (Jean-François Millet)

femme faisant paître sa vache

l'homme à la houe

 
Il observe, puis restitue en atelier le poids, l'effort, la fatigue du labeur, les visages tannés et les corps enlaidis. Par la peinture mais aussi le dessin, le pastel, la gravure...

 les glaneuses

une fileuse

 

Il aime peindre le quotidien des mères, sans chercher à embellir les êtres, en y mêlant parfois quelques références bibliques..

la becquée

la leçon de tricot

 

la bouillie

Erudit et contemplateur, il aime représenter le silence et la solitude

gardeuse de dindons, l'automne

la grande bergère

la fileuse chevrière auvergnate

bergère assise

 

Le crépuscule, la nuit, sont pour Millet d'importants sujets de réflexion et d'interrogation sur la place de l'homme dans l'univers.

"On doit pouvoir faire entendre, les chants, les silences, les bruissements des airs. Il faut percevoir l'infini" (Jean-François Millet)

la nuit étoilée

 

C'est vers la fin de sa vie qu'il se remémore les souvenirs de son enfance en Normandie

le printemps

les meules, automne

les dénicheurs de nids

les bouquets de marguerites

 

 

Tous ces peintres venus à Barbizon travailler au contact de la nature et de la vraie vie ont ouvert la voie aux impressionnistes

et même si plus personne n'accroche ces tableaux au mur, jugés démodés (sauf ma copine Ginette, pardon, si tu lis ce billet, j'ai vu l'angélus chez toi!)

on ne peut que respecter leur travail et être touché par ces scènes qui représentent nos racines.

 

Les américains, issus de migrants, ont bien compris cet attachement à la nature, à la terre, cette dure réalité de la vie rurale, représentés par Jean-François Millet.

l'Amérique

 

*Agriculteur et ses fils marchant face à une tempête de poussière (Arthur Rothstein)

l'Amérique

 

Montrer les gens tels qu'ils sont, leur authenticité, 

montrer sans fard la solitude sociale, les épreuves de la vie, les exclus du rêve américain...

l'Amérique

l'Amérique

l'Amérique

l'Amérique

l'Amérique

 

*Famille de travailleurs agricoles émigrés (Dorothea Lange)

 

l'Amérique

 

Je voulais partager avec vous cet artiste, somme toute, assez méconnu, que j'ai pris grand plaisir à découvrir. 

L'expo s'arrête le 22 janvier.

 

 

 

Posté par fleurdesprairies à 15:45 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 janvier 2018

Petit rappel

N'oubliez pas...

 

Vous avez encore jusqu'à dimanche, 21 janvier, pour participer au tirage au sort de mon anniblog, à l'heure des rêves

conditions ICI

ensemble

Et vous avez encore jusqu'à samedi, 20 janvier, pour participer à l'anniblog de Zouquette 34

*clic sur l'image

Zouquette

 

et à celui de Sylvie, Smj "Créa"

Smj Créa

 

Bonnes chances!

 

 

Posté par fleurdesprairies à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2018

Anvers

Juste quelques photos, de la ville d'Anvers prises fin décembre, pendant le marché de Noël.

Le temps gris et la pluie fine ne nous ont pas incités à explorer cette jolie ville flamande, il nous faudra y retourner aux beaux jours...

statue de Silvius Brabo, Anvers

J'aime les histoires...Sur la grand'place, une fontaine est surmontée d'une statue d'un soldat romain, Silvius Brabo, brandissant la main tranchée du géant Antigon, qui pillait les navires remontant l'Escaut. D'où le nom de la ville "Antwerpen" qui vient de "handwerpen", jeter une main, en néerlandais.

Vraiment pas gai, tout çal! Heureusement, le marché commence à ouvrir et on peut se réchauffer dans ces petits salons de plein air, il y en a plusieurs sur la place, c'est la première fois que je vois ça! Me revient en mémoire une phrase que ma mère me disait toujours " ferme vite la porte, tu vas chauffer les rues"! 

grand place, marché de Noël d'Anvers

 

La cathédrale Notre-Dame est juste à côté.

L'église gothique Notre-Dame, devenue cathédrale dès 1559, a connu des périodes de grand rayonnement mais aussi bien des malheurs. Entiérement restaurée dès 1965, elle est aujourd'hui lieu de culte mais aussi un véritable musée.

cathédrale d'Anvers

cathédrale d'Anvers

cathédrale d'Anvers, maquette

Grâce à la maquette, on réalise la hauteur, 123 mètres, de la majestueuse tour nord, construite au XVIème siècle!

 

cathédrale d'Anvers, maquette

Une oeuvre moderne, en bronze poli,"l'homme qui porte la croix", de Jan fabre.

"Elle se veut un miroir pour chaque visiteur, elle nous invite à tenir la croix en équilibre tout en voyant ce que l'on fait". J'ai un peu de mal avec cette interprétation, mais bon! Chacun y voit ce qu'il veut. 

l'homme qui porte la croix

Je préfère m'attarder sur les toiles du célèbre peintre anversois Rubens, quatre y sont exposées.

Rubens, l'Erection de la Croix, Anvers

Parmi tant d'autres chefs d'oeuvre des maîtres flamands, et les magnifiques représentations de la Vierge à laquelle est dédiée la cathédrale.

cathédrale d'Anvers

cathédrale d'Anvers

cathédrale d'Anvers

Sur le parvis de la cathédrale, la crèche de Noël

crèche de Noël, Anvers

ainsi qu'une oeuvre bien insolite de Batist Vermeulen, dont j'ai trouvé l'explication ICI

Nello et Patrache

Nello et Patrache sont les personnages principaux du roman anglais ‘A Dog of Flanders’ de 1872. L’histoire se passe à Hoboken et Anvers, avec en toile de fond la cathédrale Notre-Dame et les peintures de Rubens.

Nello, un jeune orphelin, se lie d’amitié avec Patrache, un chien abandonné. Ils se rendent chaque jour en ville. Ils prennent plaisir à entrer dans la cathédrale pour admirer les toiles de Rubens. Suite à toute une série de déconvenues, Nello et Patrache perdent la vie dans la cathédrale qu’ils aiment tant. Ils meurent de faim et de froid, côte à côte.
Ce conte de Noël, émouvant et atypique, délivre un message d’orgueil et d’amitié indéfectible. L’histoire est très connue au Japon. 

Nello et Patrache

 

Sur une autre place, une patinoire très fréquentée , elle aussi chauffée tout autour par un système bien ingénieux au gaz, ils sont forts ces belges!

patinoire, Anvers

 

C'est là que moi, je me réchauffe avec un grand vin chaud...

 

Puis la grand place, avec ses belles maisons flamandes et son impressionnant Hotel de Ville de style renaissance.

marché de Noël, Anvers

marché de Noël, Anvers

Le soir est tombé, ambiance festive le long des quais de l'Escaut.

marché de Noël, Anvers

On mange, on boit, on discute autour de ces feux de bois, assis ou debout.

marché de Noël, Anvers

marché de Noël, Anvers

 feu de plein air

marché de Noël, Anvers

La forteresse du Steen, toute de mauve éclairée, comme un château de conte de fées...

forteresse de Steen, Anvers

Ce château du XVIème siècle faisait partie autrefois des fortifications de la ville, ses tours abritaient dernièrement un musée de la Marine Nationale, mais il est maintenant en cours de rénovation.

forteresse de Steen, Anvers

cathédrale d'Anvers

Bye bye Anvers, tu ne m'as pas encore montré tous tes trésors...

 

Posté par fleurdesprairies à 20:59 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 janvier 2018

Gourmandise, quand tu nous tiens...

Je ne sais pas vous, mais moi, chaque année, après les fêtes, je me dis que cette fois-ci je me mets au régime, que c'est le bon moment pour perdre ces quelques (hum!) kilos qui m'empêchent de ressembler à Monica Bellucci ou Meryl Streep! Je suis réaliste, je ne choisis pas les plus maigres...

Meryl Streep

N'est-t-elle pas sublime?

Et puis, ce blog est fait pour rêver...

 2 coeurs

 

Mais on ne peut pas refuser une invitation au restaurant! 

On ne peut pas zapper la trilogie de l'océan, et ses sauces onctueuses.

restaurant le carré St Martin

Ni chipoter devant le pavé de rumsteck sauce au fumet de vin de Bordeaux, canon de moelle, échalote confite et tout et tout...Tellement pressée que j'avais déjà goûté avant de faire la photo!

restaurant le carré St Martin

Tout en lorgnant mon voisin qui se régalait d'un dos de sandre sur embeurrée de choux vert, légumes racines, sauce crémeuse au vin de riesling. "Dis, tu me fais goûter un p'tit bout?"

restaurant le carré St Martin

Et au dessert, au diable les bonnes résolutions, un morceau de chaque, et oui, sinon comment savoir lequel est le meilleur?

Celui aux fruits et à la meringue, si léger en apparence? Celui au chocolat, si gourmand? Ou celui aux pommes et mousse de caramel au beurre salé, croquant et soyeux?

restaurant le carré St Martin

 * restaurant-bowling le Carré St martin à Saint Martin au Laert (62)

 

On se dit qu'on a le droit de faire une entorse, qu'on fera plus attention demain, mais...

C'est sans compter sur la choupette qui adore faire des pâtisseries avec maminouche pendant les vacances.

gâteau au chocolat

 

gâteau au chocolat

bûche au chocolat

biscuits de Noël

 

Il faut s'appliquer pour faire les décorations!

 

Trop, trop bons ces petits biscuits sablés parfumés avec un soupçon de cannelle et un zeste de citron!

D'ailleurs, il en reste plein cette jolie boite ancienne.

biscuits de Noël

C'est l'heure du thé, vais-je me laisser tenter? Oui? Non? Ou alors un seul...Et puis, z.., j'en prends quatre!

biscuits de Noël

biscuits de Noël

 

Je n'aurais pas du...Déjà qu'hier, j'ai été obligée de manger une part de galette. Mais aux pommes du jardin, c'est censé être moins calorique, non?

Oui, oui, obligée, ici on ne transige pas avec les traditions.

galette aux pommes

 

Et dire que demain, je retourne au restaurant! Le repas annuel avec mes anciens collègues, c'est sacré!!!

 

Vous pensez que je suis de mauvaise foi...Vous avez totalement raison.

Et vous, succombez-vous au péché de gourmandise?

 

Posté par fleurdesprairies à 19:54 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,