A l'heure des rêves

25 mai 2017

Le petit prince d'Epistyle

 

Vous savez combien je suis fan des créations d'Epistyle, en fil de kraft armé et vieux papiers.

J'ai repris différentes idées sur Pinterest, pour faire une petite création, à ma sauce, et l'offrir à mon p'tit loulou qui a un an aujourd'hui.

 

"bon anniversaire, Augustin!"

 

le petit prince

Le morceau de bois fait justement un petit siège où adosser le petit prince.

il n'est pas mignon, avec ses p'tits souliers?

le petit prince

le renard du petit prince

le renard du petit prince

 

mouton du petit prince

la rose du petit prince

Je sais, la fleur n'a pas l'air de la rose du petit Prince! Mais c'est ma version à moi...

 

le petit prince

le petit prince

 

 

 

 Et sur ma planète, il y a un arbre!

 

 

Un petit livre à flops, cartonné, idéal pour les bébés

des petites fenètres s'ouvrent pour découvrir les amis du petit prince

bien sûr, l'histoire n'est pas complète mais à cet âge, le but n'est pas de philosopher!

le petit prince

 

le petit prince

 

Quelques heures à dessiner, tournicoter, coller, découper, colorer...Donner du temps à ceux qu'on aime.

 

 

Posté par fleurdesprairies à 17:11 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 mai 2017

Vietnam, le voyage continue...

 

Nous étions restés à Hué, au centre du Vietnam.

De bon matin, embarquons sur la rivière des parfums, à bord d'un bateau dragon

 

1- bateau dragon (2)

 

 On aperçoit, au loin dans la brume, la pagode de la Dame Céleste, qui domine la colline de Ha Khe.

 

2- Pagode de la Dame Céleste (1)

 

 

Selon la légende, des paysans virent apparaître comme dans un songe, une vieille femme habillée d’une robe rouge et un pantalon vert. Elle annonça que le seigneur qui édifierait un jour, plus tard, une pagode à cet emplacement fonderait une grande dynastie. Puis elle s’évanouit. Le seigneur Nguyên Hoang entendant l’histoire colportée, décida de faire ériger la pagode, qu’il baptisa pagode de «Thien Mu», pagode de la Dame Céleste.

 

En haut d’un large escalier, c'est une tour octogonale de sept étages et 21 mètres de haut. Chaque étage symbolise une réincarnation du Bouddha. Il s'agit en fait des 7 états de grâce, le dernier correspondant au Nirvana.  

 

2- Pagode de la Dame Céleste (3)

 

De part et d’autre, se trouvent une stèle de marbre montée sur le dos d’une tortue et une cloche de bronze.  

 

2- Pagode de la Dame Céleste (8)

2- Pagode de la Dame Céleste (9)

 

 

On passe sous un porche à trois portes, gardé par des seigneurs protecteurs bouddhistes, les gardiens du bien et du mal.  

2- Pagode de la Dame Céleste (30)

 

2- Pagode de la Dame Céleste (10)

2- Pagode de la Dame Céleste (11)

2- Pagode de la Dame Céleste (12)

2- Pagode de la Dame Céleste (13)

 

 

Vous la voyez, en haut du porche, la Dame Céleste, avec sa bonne bouille souriante?

2- Pagode de la Dame Céleste (14)

 

 

Puis on accède à la pagode principale, accueilli par un énorme bouddha rieur enfermé dans une vitrine en verre. Trois autres bouddhas derrière la table à offrandes, représentent le passé, le présent et l’avenir.

 

2- Pagode de la Dame Céleste (16)

 

2- Pagode de la Dame Céleste (16 bis)

 

2- Pagode de la Dame Céleste (17)

2- Pagode de la Dame Céleste (29)

 

Vient ensuite un magnifique jardin de bonsaïs et de plantes ornementales entretenu par les bonzes qui vivent là.

 

2- Pagode de la Dame Céleste (20)

2- Pagode de la Dame Céleste (22)

2- Pagode de la Dame Céleste (21)

2- Pagode de la Dame Céleste (24)

2- Pagode de la Dame Céleste (26)

2- Pagode de la Dame Céleste (27)

 

2- Pagode de la Dame Céleste (23)

 

Dans une petite salle donnant sur le jardin, une voiture rouillée : il s’agit de celle du bonze Thich Quang Duc, moine de la pagode, qui s'immola par le feu sous l'objectif de Malcom W. Browne (un journaliste photographe américain) en 1963. A cette époque, le gouvernement était profondément anti-bouddhiste.

 

VOITURE-BONZE

 

 

 

Sa photographie (ci-dessous)  a fait le tour du monde et suscité l'émoi de la communauté internationale. Malcolm Browne a gagné le prix Pulitzer pour son cliché de la mort du moine.

 

 

thich-quang-duc-photo-de-Malcom-W

 

Mais ceci appartient au passé, quittons Hué sous ces images apaisantes...

2- Pagode de la Dame Céleste (28)

2- Pagode de la Dame Céleste (7)

 

 

Posté par fleurdesprairies à 16:40 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mai 2017

Un petit tour à Floralux

 

chez nos amis belges, pour le plaisir de se promener au milieu des fleurs et des plantes, et aussi pour s'inspirer de la déco. Oui, s'inspirer, car cette année, mon but est de désencombrer, de faire avec ce qu'il y a dans les armoires et les tiroirs qui débordent, de ne pas me laisser tenter (enfin, pas trop souvent...)

 

Floralux

Floralux

 

Cet arbre blanc est à vendre, un faux, bien sûr, mais il fait illusion!

 

Floralux

 

Dès l'entrée, que de tentations!

 

Floralux

Floralux

Floralux

Floralux

 

Floralux

Floralux

caisses en bois

 

Je suis restée raisonnable

 

Des hortensias pour remplacer ceux qui périclitaient, un pied de lavande

hortensias

lavande

Un coeur de Marie, des aromates, des petites fleurs jaunes

fleurs

papillons

 

Pour la maison, un bouquet de feuilles de ?, je voulais remplacer celui d''eucalyptus devenu trop sec, mais il n'y en avait pas.

branchages

De nouvelles petites plantes grasses

plantes grasses

plantes grasses

 

 

Des lierres pour mes suspensions en macramé

suspension en macramé

suspension en macramé

 

 *cadre et suspension Action

suspension en macramé

cadre

 

plante

plante

 

Et cette beauté, si délicate, avec sa cascade de coeurs.

Elle orne ma cheminée, qui hélas, sera démontée à la fin du mois pour laisser place fin juin à un poêle à bois. L'insert n'est plus étanche, une grosse pierre est fissurée, la cheminée n'est plus aux normes, alors il a fallu prendre une décision. Ce qui veut dire, moins de place pour exposer mes petites décos!

 

 

Tiens, en voici une qui s'est échappée de la basse cour!

poule

 

Je vous souhaite à tous et toutes une bon week-end ensoleillé...

 

 

Posté par fleurdesprairies à 23:09 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mai 2017

Vietnam : HUE, tombeaux impériaux

 

Nous reprenons la visite du Vietnam. Nous étions à Hué, capitale impériale du Vietnam, ICI.

(clic sur les photos si vous voulez les agrandir)

 

Protégés par des collines et des bois secrets, en bordure de la rivière des Parfums, les tombeaux des souverains d’Annam, les Nguyên, constituent une véritable « vallée des Empereurs défunts ». En Asie, la construction d’un tombeau « chambre de l’âme », est de la plus haute importance. Elle est liée au culte des Ancêtres et à la croyance d’une âme qui se déplace dans des zones supra-sensibles.

Le mausolée impérial doit symboliser la forme physique du souverain, la pureté de son âme ainsi que son rôle dans la vie publique.

La sépulture pour le corps, la tablette de l’esprit, la stèle qui retrace la biographie et les qualités du défunt, sont les trois éléments principaux de la sépulture. Elle sera construite dans un endroit isolé, à l’abri des mauvais génies, à l’image d’un grand palais entouré de pièces d’eau et de petits pavillons, symboles des plaisirs terrestres.

 

 

Le tombeau de Minh Mang (à 12 km du centre).


Minh Mang a régné de 1820 à 1841. Il meurt d'une chute de cheval à 50 ans (après avoir eu 142 enfants, on peut dire qu'il aimait les femmes!)

La construction du tombeau a débuté à la mort de l’Empereur mais ce dernier eut le temps d’en établir les plans de son vivant.

Une enceinte entoure le mausolée. On entre par le côté droit de la cour intérieure, la porte principale n’ayant été ouverte qu’une seule fois, pour laisser passer le cercueil royal.

 

tombeau de Minh Mang

tombeau de Minh Mang

 

 

tombeau de Minh Mang

Sur deux terrasses superposées se dresse le pavillon de la stèle dominant la grande cour aux mandarins, chevaux et éléphants de pierre.

 

tombeau de Minh Mang

 

 

 

Vient ensuite le pavillon de la Grâce Immense qui contient les tablettes funéraires de l’Empereur avec de part et d’autre, le lac de la Clarté Pure (Trung Minh).

tombeau de Minh Mang

tombeau de Minh Mang

 

tombeau de Minh Mang

tombeau de Minh Mang

 

 

Un triple escalier mène au tertre où se dresse le pavillon de repos à deux étages (Minh Lau).

tombeau de Minh Mang

 

  Au-delà d'un pont aux deux portiques, un escalier conduit au tertre funéraire recouvert de pins.

tombeau de Minh Mang

tombeau de Minh Mang

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Harmonie avec la nature, calme, beaucoup de poésie se dégage de ces lieux. Et de ce lac en forme de croissant de lune qu'enjambent des ponts aux noms symboliques, pont de l'Intelligence, et pont de la Droiture.

 

 

Le tombeau de Khai Dinh (à 10 km du centre).

 

tombeau de Khai Dinh

 

Khai Dinh (1916-1925) fut le père adoptif de Bao Dai, dernier empereur du Vietnam enterré en France au cimetière de Passy. Il est mort de tuberculose à l'âge de 40 ans.

Le mausolée construit en pierre et ciment armé mélange style asiatique et style européen, Khai Dinh, qui avait visité la France, l'admirait beaucoup. On gravit un escalier monumental qui conduit à une première terrasse bordée de pavillons, puis à la terrasse de cérémonie ornée de mandarins civils et militaires, soldats, animaux...

tombeau de Khai Dinh

tombeau de Khai Dinh

tombeau de Khai Dinh

 

Au milieu de la terrasse, un pavillon octogonal abrite la stèle rédigée par Bao Dai à la mémoire de son père.

tombeau de Khai Dinh

tombeau de Khai Dinh

 

Le tombeau se dresse au-dessus des trois terrasses.

 

tombeau de Khai Dinh

A l'intérieur, un éblouissement, tout n'est que couleurs, dorures, éclat du cristal et des miroirs...

Les salles ont les murs recouverts de fragments de porcelaines et de verreries constituant des paysages ou des dragons. Devant l’autel, apparaît la statue en bronze doré de Khai Dinh, représenté grandeur nature, revêtu de ses ornements royaux. La statue a été réalisée en France, en 1922.

 

tombeau de Khai Dinh

tombeau de Khai Dinh

tombeau de Khai Dinh

tombeau de Khai Dinh

 

Ce tombeau est un des plus surprenants, par son architecture. Sa masse sombre de béton se détache d'une colline verdoyante, et contraste avec la flamboyance de la décoration intérieure du temple.

Contrairement aux autres tombeaux impériaux, il n'est pas entouré d'un parc paysager et n'est pas construit en bois. Le coût exhorbitant de sa construction et le faste de la Cour alimenta la grogne de la population, précipitant encore un peu plus la chute du système.

 

Mais je m'emballe, je m'emballe...C'est comme ça, je suis une passionnée!

tombeau de Khai Dinh

A bientôt pour la suite...

 

Posté par fleurdesprairies à 14:24 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mai 2017

Plaisirs simples

 

Mettre un peu de couleurs dans la vie

 

Rayon de soleil (1)

 

 

fleur monnaie du pape

 

plantes grasses

 

plantes grasses

 

JOUBARBES

 

 

JOUBARBES

 

Et le soir, s'amuser avec le logiciel Canva...

 

 

Posté par fleurdesprairies à 00:33 - Commentaires [33] - Permalien [#]