toute bancale et vermoulue?

Tant de choses tu as vécues

et ton lustre tu as perdu.

Chez moi soit la bienvenue,

car j'ai mis ton bois à nu

et toutes tes blessures à vue.

Bientôt tu seras vêtue

de blanc, de beige ou d'écru,

magnifique redevenue.

 

Après un travail ardu

tes fleurs sont réapparues,

toutes blanches répandues.

Un voile clair a revêtu

bois meurtri, pansé, charnu,

laissant une pâleur embue,

deviner tes charmes accrus.

D’un coup d’œil tu m’avais plu,

romantisme entr’aperçu.

Tes promesses tu as tenues.

 

table 001 la voilà après décapage d'une couche épaisse de vernis foncé, en plein traitement anti bébettes.

table 003les marques du temps

 

Benjamin 01092012 016après rebouchage des trous, une patine à la cire Liberon pour redessiner les fleurs

Benjamin 01092012 014le pied en peinture à l'ancienne Liberon crème

table 005

elle accueille mes petits trésors,

quel plaisir de donner aux choses une nouvelle vie!