Promis, c'est la dernière......pour l'instant! Il en reste 3 sagement au grenier, dont je n'ai pas l'utilité.

Mais j'espère avoir donné à Jocelyne, qui me lit en silence, l'envie de s'y mettre elle aussi.

 

J'étais restée sur une interrogation lorsque j'ai patiné ma deuxième chaise,

J'ai donc vérifié sur le site Eleonore Deco et découvert qu'il valait mieux mélanger la patine avec 20% d'eau et 20% de vernis colle, ce que la démonstratrice avait omis de dire. Et qu'il ne fallait pas faire de reprise sous peine d'estomper la patine, et que pour la même raison, il ne fallait appliquer la première couche de vitrificateur qu'en un seul passage. Bref, la patine ça se mérite! Contrairement à ce qu'on veut nous faire croire en démonstration.

Je n'avais pas rencontré ce problème avec la peinture à l'ancienne Libéron, qui est plus crayeuse et absorbe mieux leur patine.

J'ai donc appliqué cette recette à une troisième chaise,

Après nettoyage, 2 couches d'eleopro, 2 couches de satinelle couleur pierre, et une couche de patine volontairement accentuée pour faire un aspect "oriental". Puis légère usure par endroits et 2 couches de vitrificateur.

L'assise comme ici, est réalisée avec un coupon chiné, de couleur rouge foncé moiré.

 

chaise 3 003

chaise 3 015

chaise 3 014

 

 

 

Cette photo est prise en extérieur, en réalité la patine est plus foncée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces chaises ont été peintes depuis un peu plus d'un an, je peux objectivement tirer quelques conclusions.

La sous couche sans décapage est très pratique et super pour des meubles qu'on utilise peu. J'ai peint ainsi d'autres meubles, que je vous montrerai par la suite, et qui restent nickel.

Ma chaise numéro 2 n'a pas bougé, mais elle est dans une chambre et ne sert qu'occasionnellement. Par contre celle ci-dessus a besoin de quelques retouches sur le dossier et les barreaux du bas. Elle a un usage intensif, devant un ordinateur familial, pour tout vous dire. Les frottements du dos et les pieds sur les barreaux ont fait quelques petits dégats.

Je dirai, même si je m'attire les foudres des conseillères Eleonore Deco, de décaper les meubles qui servent beaucoup et d'appliquer une sous couche bois. Ensuite libre à vous de choisir la marque de peinture et les finitions.

Par contre, j'aime beaucoup la gamme satinelle d'Eleonore Deco, pour sa variété de teintes actuelles, son rendu tendu qui fait merveille sur les meubles en merisier, et la possibilité d'acheter des petits pots pour nos bidouillages (je ne veux pas me fâcher avec eux!).

Vous savez tout, alors à vos pinceaux!