"Il était une armoire merisier,

mal aimée, complét'ment démodée,

la voici aujourd'hui relookée,

prête à faire encore son p'tit effet...."

 

Je n'arrive pas à me débarrasser de mes vieux meubles, si pratiques pour ranger tout mon bazar. Car je suis une chineuse, qui accumule les ustensiles de cuisine, la vaisselle, les nappes, les cadres, les miroirs, les livres, et toutes les petites "bricoles" au cas où...

J'ai des armoires et des boites pleines de trésors, où j'aime farfouiller quand l'envie me prend de bidouiller.

Alors, j'ai définitivement renoncé à être à la mode. Je ne vivrai jamais dans ce bel univers épuré, immaculé, des magazines de décoration.

Mais parfois, un peu de changement est indispensable!

 

 

Comment actualiser cette armoire en merisier, trop rouge, trop brillante, mais pourtant si solide et indispensable à mon joyeux fouillis.

armoire 1

 

Elle est maintenant transformée et parait beaucoup moins imposante dans sa robe claire ; elle se fond avec la peinture du mur et la pièce s'en trouve allégée.

armoire 015

Après démontage des portes, nettoyage à la lessive St Marc.

Deux sous couches Eleopro d'Eleonore Deco qui évitent la corvée du ponçage, en respectant bien les temps de séchage.
Trois couches de satinelle couleur pierre (pinceau + petit rouleau); je conseille cette peinture pour ce genre de meuble, car elle se tend à merveille, le but ici est de ne pas voir les coups de pinceaux.
Pas d'usure sur les arêtes car c'est un meuble assez récent qui n'a pas de marques du temps.

Puis une patine tout en douceur avec une simple cire chêne moyen, qu'on travaille en alternance avec une cire incolore, en insistant pour marquer les moulures,

.

armoire 14

armoire13

armoire15

armoire 016

 

 L'intérieur, sauf les étagères, a été peint en blanc, pour utiliser un reste de peinture. Pas besoin de sous couche, le bois n'était pas vernis.   

Alors, à vos pinceaux, donnez une seconde vie aux meubles qui ne vous plaisent plus, c'est facile...