Je vais vous faire découvrir, ou redécouvrir, un pays très attachant, la Norvège.

En juin, j'ai eu la chance de passer une semaine en Norvège du Sud, en commençant par la capitale, Oslo.

 

Un des sites les plus populaires d'Oslo est le parc Vigeland, qui est un vaste jardin public, très fréquenté par les habitants, qui viennent s'y promener, y pique-niquer et faire des barbecues aux beaux jours.

Le sculpteur Gustav Vigeland (1869-1943) a totalement imaginé et dessiné ce parc. La ville d'Oslo lui a offert un pavillon et un atelier, ainsi que toutes les ressources dont il avait besoin. En échange, Gustav Vigeland a fait don à la ville de son travail pendant une vingtaine d'années.

De vastes étendues de pelouse et de grandes avenues droites bordées d’érables servent d'écrin à 192 sculptures. Un véritable musée à ciel ouvert, gratuit!

Il faisait gris ce jour là et les photos n'en sont que plus saisissantes!

D'abord un pont, au-dessus des étangs, bordé de 58 sculptures en bronze sur des parapets de granit, hymne aux rapports entre l'homme et la femme, et entre les adultes et les enfants.

 

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

Moyenne

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLOMoyenne

 

 

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

 

parc Vigeland, OSLO

Cette statue, intitulée "colérique", est l'une des plus connues du parc et un symbole d'Oslo.

 

Gustav Vigeland jouissait d'une totale liberté de créer, mais imaginez la réaction des gens à cette époque. Montrer la nudité du commun des mortel, des scènes de la vie privée, un père jouant avec son enfant, et même des personnes âgées nues. On était loin du nu de l'antiquité ou des muses. Loin aussi de l'éducation scricte des enfants de l' époque, élevés dans le respect des parents distants.

Un vrai précurseur ce Gustav, quand on voit les jeunes papas d'aujourd'hui!

 

Après le pont, la fontaine.

Une vasque soutenue par des hommes de différents âges, symbolisant l'effort pour survivre, le travail, les fardeaux de la vie.

Tout autour, des statues de bronze représentant le cycle de la vie, la naissance, l'enfance et ses jeux, la rencontre, le couple, la vieillesse, la mort et la renaissance.

 

parc Vigeland, OSLO

 

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

 

parc Vigeland, OSLO

 

parc Vigeland, OSLO

Poussons la porte,

 

 

 

 

 

 

 

pour accéder a un Monolithe de 17 mètres de haut, surélevé, colonne de granit sculptée en une seule pierre, comptant 121 figures humaines.

 

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

 

Qu'a voulu dire Gustav Vigeland? Chacun y va de son interprétation...

Moi j'ai envie de rêver avec ma copinaute Solène et dire que tous ces gens ont voulu faire une échelle pour aller décrocher la lune (allez voir son joli conte du 16/07 pas facile de décrocher la lune!)

Pourquoi pas?

Autour de la colonne, 36 groupes en granit qui dépeignent l'homme dans ses rapports humains.

 

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

parc Vigeland, OSLO

 

Tout au long du parc, l’être humain est dépeint dans ses attitudes les plus familières de la vie courante. Ici, une femme et un homme sont assis face à face avec un enfant, là, les enfants jouent, les jeunes hommes et les femmes rêvent et s’embrassent, ailleurs, une grand-mère veille sur un petit enfant, un grand-père écoute son petit-fils, un bébé exprime sa colère. Autant de figures représentées avec vigueur, tendresse, vérité, qui nous émeuvent par leur sensibilité et leur caractère universel.

Gustav Vigeland a également tenu à ce que les arbres fassent partie de cet ode à la vie. Ils sont comme une expression romantique du rapport de l’homme avec la nature.

Ce parc est unique, impressionnant, il ne laisse personne indifférent.