l'automne

 

Le soleil s'en est allé hier après midi, laissant place à la grisaille et à la pluie...Et j'ai une pensée pour tous ceux qui ont les pieds dans l'eau dans le sud...

Alors pour ne pas se laisser démoraliser, rien de tel que le chocolat ! En plus de ses propriétés énergisantes, aphrodisiaques et euphorisantes, c'est un décontractant musculaire et un anti-vieillissement. Que de bonnes excuses pour se régaler!

Voici la recette d'un gâteau de fête, qui est assez long à préparer car il nécessite 5 étapes, et doit se faire la veille. Mais quel délice! Vous serez largement récompensés de votre patience.                     

 

 

 

              CROUSTILLANT AUX 3 CHOCOLATS

 

*  Pour la dacquoise aux amandes

  50 g d’amandes en poudre

  50 g de sucre glace

  10 g de Maïzena

  2 blancs d'oeufs

  30 g de sucre vergeoise

*  Pour le praliné feuilleté

  100 g de chocolat  pralinoise de nestlé

  100 g de pralin  

  1 à 2 cuillères à soupe d’huile de noisettes ou de noix

   8 sachets de gavottes nature

*   Pour les mousses

  . chocolat noir

         100g chocolat noir nestlé (1/2 plaque)

          3 œufs

          La moitié d’une feuille de gélatine

   . chocolat au lait

           1 plaque de chocolat patissier au lait nestlé

           10cl de crème fraiche liquide entière

            3 œufs

           1 feuille de gélatine   

   . chocolat blanc

             1 plaque chocolat blanc patissier nestlé

             20cl de crème fraiche liquide entière

             1 feuille de gélatine

 

*1 moule rond à charnière démontable ou un cercle à patisserie.

   Papier sulfurisé

 

 

 

1     Allumer le four thermostat 7 (210°C). Tamiser ensemble la poudre d'amandes, le sucre glace et la Maïzena. Montez les blancs en neige en incorporant à mi-parcours le sucre vergeoise. Mélanger délicatement l’appareil aux amandes aux blancs en neige.  . Etalez sur une feuille de papier sulfurisé au fond d'un cercle à pâtisserie ou d’un moule à gâteau démontable. Cuire environ 10 minutes, laisser refroidir et décoller le papier. Retailler légèrement les bords si vous utilisez un cercle, ce sera plus net, donc plus esthétique.

 

 

2       Réaliser le praliné feuilleté. Fondre  au bain-marie le chocolat pralinoise. Concasser  grossièrement les gavottes dans leur sachet.
Mélanger les gavottes avec le chocolat un peu refroidi puis le pralin et l’huile. Etaler cette préparation sur le biscuit  et mettre au frais.

 

3     Mousse au chocolat noir : Mettre tremper la demi feuille de gélatine, monter les blancs en neige, fondre  le chocolat au bain-marie, puis incorporer la gélatine et bien mélanger, laisser un peu tiédir, verser dans les jaunes d’œufs et ajouter délicatement les blancs en neige. Etaler sur le croquant et mettre au frigo.

 

Mousse au chocolat au lait : faire tremper la feuille de gélatine, monter les blancs en neige, et la crème en chantilly, fondre le chocolat au bain marie puis incorporer la gélatine, bien mélanger, incorporer aux jaunes d’œufs, puis ajouter délicatement blancs d’œufs et chantilly. Etaler dans le moule et mettre au frigo.

 

Mousse au chocolat blanc : faire tremper la feuille de gélatine, monter la crème en chantilly, fondre le chocolat au bain marie avec une cuillère de crème liquide, incorporer la gélatine et bien mélanger, incorporer délicatement la chantilly. Etaler dans le moule, bien égaliser et mettre au frigo toute la nuit.

 

 

4     Décor : 

Le lendemain, décercler  le gâteau  en passant doucement tout autour la lame d’un couteau  

     Laisser aller votre imagination !

     Ici j’ai fabriqué un pochoir avec des étoiles au cutter  et saupoudré   

     de cacao van houten.

     Au milieu les copeaux de chocolat (étaler du chocolat noir fondu

     sur une plaque de four, laisser refroidir puis détacher avec une

     large spatule), des billes choco noir et blanc vahiné, et autour des

     pépites caramélisées vahiné.

 

5     Conseil :

Utiliser un chocolat pour dessert (ici nestlé)

Pour la chantilly mettre le saladier au congélateur un moment pour qu’il soit bien froid avant de battre la crème bien froide, surtout de la crème liquide et entière.

Pour fondre le chocolat, le déposer au bain marie dans une casserole et ne pas mélanger, laisser fondre très doucement et briévement sans y toucher, ne mélanger qu’à la fin sinon il se mettra en boule. Le chocolat blanc se mélange mieux si on ajoute un peu de crème liquide car il ne contient pas de beurre de cacao..

Pour que le praliné reste croquant, surtout ne rajouter aucun liquide, l’huile sert à rendre l’ensemble plus souple et plus facile à étaler.

 

Ici j’ai utilisé un moule démontable, le gâteau fait un diamètre de 27 cm et donc 10 à 12 parts.

 

gâteau croustillant aux trois chocolats

 

Ou avec une autre décoration

Celui-là c'était le gâteau d'anniversaire de mon Pierrot, le 5 octobre, d'où les coeurs en sucre...

 

gâteau croustillant aux trois chocolats

 

 

Et il y avait aussi celui-ci

bavarois pistache cassis

recette déjà proposée ICI

 

La gourmandise n'est plus un péché...

anges

Laissez vous tenter!!!