Deauville, un ciel bleu et juste une averse en fin d'après midi. Même pas mouillée, le soleil est vite revenu.

 

Du bassin Morny, face à la gare classée au titre des Monuments historiques, la vue sur Trouville.

Deauville

La plage et sa longue promenade, les Champs Elysées de Deauville.

Deauville

Petite pause au jardin des coeurs, et des cadenas.

Deauville

 

Après une "moules-frites" en bordure de mer, le plaisir de se perdre dans la ville, pour admirer les villas toutes plus belles les unes que les autres!

Deauville

Et faire de jolies rencontres...

Deauville Miss Tic

Deauville Miss Tic

Deauville

 

Puis reprendre la route et pousser jusqu'à Cabourg, longer la plage encore et encore, se saouler de l'air du large. Et mine de rien, entrer dans le grand hôtel côté plage, le traverser en relevant fièrement la tête, comme un habitué, en zieutant à droite et à gauche. Et ressortir côté rue, avec le petit frisson de l'interdit...

Cabourg

mais sans regret, car je préfère l'authenticité de La grange de St Léger, au calme dans la campagne normande, où nous avons été reçu avec gentillesse et simplicité par Maryvonne et Denis.                                                    

 

Alors, qui oserait encore dire qu'il pleut toujours en Normandie?