(J'aime cette expression désuette) 

 

Sentir le soleil déjà chaud rosir ma peau

Une douce brise me caresse d'un frisson léger

Je parcours la campagne, solitaire, perdue dans mes pensées

 

champs d'été

vaches

 

Envie de pourfendre cette immensité dorée, de m'y cacher, de m'y allonger pour noyer mon regard dans le ciel d'été si bleu

 

champs de seigle

champs de seigle

 

Mais je n'ose pas, c'est déjà un peu suspect par ici, qu'une femme parcourt seule la campagne! Alors, si on me voyait sortir de ce champ de seigle, j'imagine bien les regards interrogatifs, voire courroucés. Si encore j'avais un chien, j'aurais un alibi...Je pourrais aussi emmener une copine avec moi dans mes balades matinales, l'honneur serait sauf, mais non, il serait sacrilège de marcher en papotant, la communion avec la nature ne se fait que dans le silence.

 

Mes pas me portent je ne sais où

chemins de randonnées

chemins de campagne

chemins de campagne

 

Comme dans la vie, sait-on où l'on va?

 

Il faudra faire des choix, emprunter des chemins

chemins de campagne

chemins de campagne

chemins de campagne

chemins de campagne

chemins de campagne

C'est toujours difficile de faire des choix, le chemin ne risque-t-il pas d'être semé d'embuches?

Pénétrer dans l'inconnu

chemins de campagne

Plisser les yeux, pour essayer d'apercevoir ce qu'il y a au bout du chemin, est-ce bien le but qu'on s'était fixé?

chemins de campagne

Essayer d'observer, au travers des grilles, les chemins qui sont interdits, trop dangereux, ou le plus souvent, qui sont réservés aux nantis de ce monde

grilles

grilles*château de la Morande

grilles

grilles*château de Laprée

 

Je prends le temps de me poser, pour réfléchir

banc

Et, courageusement, je repasse le petit pont qui me remet sur le droit chemin

pont

chemins de campagne

Sentir le chaud soleil m'envelopper de sa force

Un souffle nouveau qui me porte

Je me sens alors prête à affronter le quotidien.

 

Je vous souhaite à tous un bel été