Dans un précédent billet, ICI, je vous avais fait découvrir le jardin Mallet Stevens, à Croix, non loin de la Villa Cavrois, classée monument historique.

Cette villa est un chef-d'oeuvre de l'architecture moderne de l'entre-deux-guerres, conçue par Mallet Stevens. Sa restauration s'est achevée en 2015, après un travail minutieux de recherches pour lui faire retrouver son état initial de 1932.

On l'aborde sur le côté

Villa Cavrois

Villa Cavrois

après être passé par le logement du gardien qui abrite la billetterie-boutique

Villa Cavrois

Mais pour comprendre cette villa, il faut en connaitre l'histoire.

Paul Cavrois est un industriel, riche héritier de filatures à Roubaix. Il épouse la veuve de son frère, tué pendant la guerre, déjà mère de trois enfants. De cette nouvelle union naissent encore quatre enfants. 

Villa Cavrois

Pour loger décemment tout ce petit monde, Paul Cavrois décide de faire construire une villa à la campagne, non loin de ses usines. 

Il rencontre à Paris l'architecte Robert Mallet-Stevens, à qui il donne carte blanche, la villa devant disposer de vastes pièces où chacun aurait son propre espace et où le personnel pourrait loger sur place tout en bénéficiant d'équipements modernes.

 

Villa Cavrois

Imaginez le ballet des voitures déposant les invités devant l'entrée, lors du mariage de la fille ainée, en 1932...Les chauffeurs peuvent ressortir de la propriété facilement, sans manoeuvres, grâce au chemin longeant ce grand cercle.

Villa Cavrois

Ils découvrent l'entrée de la villa, abritée par un immense auvent percé d'une constellation de verre, et franchissent la porte vitrée transparente aux armatures métalliques noires

Villa Cavrois

 

et dès le vestibule, ils sont transportés dans un monde tellement différent de leurs propres villas de style anglo-normand!

Une modernité qui est loin de faire l'unanimité à cette époque, modernité faite de marbre, de noir et blanc, de lignes géométriques, de lumière, de miroirs...

Devant eux, la porte du salon est ouverte, encadrée par deux grandes boites diffusant une lumière opaline. Et ils aperçoivent déjà le jardin à travers un mur de verre.

Villa Cavrois

 

Mais revenons en 2017! 

Le parquet, en mosaïques de carrés réalisés en bois du Congo Belge, est d'origine et a été patiemment restauré.

Villa Cavrois

 

Le coin cheminée en alcôve, où l'on accède en descendant trois marches, et quelques meubles d'origine rachetés de par le monde ou fidélement restitués grâce aux photographies de l'époque.

Villa Cavrois

Villa Cavrois

 

On accède par une paroi coulissante à une immense salle à manger en marbre vert, baignée de lumière.

Un large miroir au dessus d'une longue desserte en poirier laqué noir, reflète la vue sur le parc

Villa Cavrois

et toujours ce mur de verre donnant sur une terrasse et le jardin

Villa Cavrois

Hauts-parleurs intégrés dans les murs, cache-radiateurs en laiton chromé, tube en aluminium chromé diffusant la lumière au plafond...même les poignées de portes, tout est originalité, modernité, et certains diront, froideur...

Villa Cavrois

Villa Cavrois

 

 Les enfants ont leur propre salle à manger attenante, je trouve le tableau au mur superbe, très actuel, il représente des jeux!

 

Villa Cavrois

Villa Cavrois

Puis on accède à l'office et à la cuisine, très fonctionnels, meubles conçus en métal pour être faciles à nettoyer, avec fourneau au gaz, hotte, eau chaude, monte-plat qui dessert la terrasse d'été...

 

*photo d'époque

Villa Cavrois

 

Villa Cavrois

 

Les chambres et la salle de bains des domestiques sont attenantes et ne se visitent pas.

 

Mais terminons la découverte du rez de chaussée en retournant dans l'entrée. L'aile gauche est le domaine des hommes, d'abord le fumoir décoré d'acajou et le bureau avec ses boiseries en poirier naturel vernis (pas de photos, oups!) Il parait que la clé du coffre fort a été perdue et que le mystère plane quant à son contenu, mystère volontairement entretenu...

Puis les chambres des garçons, 

chambre avec des murs aux couleurs vives, mobilier polychrome, plafond noir, inspiré par l'art moderne hollandais du mouvement De Stijl.

Villa Cavrois

Villa Cavrois

Villa Cavrois

et chambre jaune, avec des boiseries en chêne cérusé noir et blanc

Villa Cavrois

Villa Cavrois

Villa Cavrois

chacune avec sa salle de bains carrelée de blanc pour en faciliter l'entretien.

Villa Cavrois

 

 Après le décès de Madame Cavrois, en 1985, le mobilier avait été vendu à un antiquaire, avant que la villa ne soit aussi cédée à un promoteur en 1987.

Ce n'est qu'en 2001 que l'Etat rachète la villa déjà classée en monument historique. Très dégradée, il faudra des années pour la remettre dans son état d'origine. 

Tous les meubles actuellement dans la villa sont, soit des copies restituées totalement à l'identique, soit les meubles d'origine rachetés à des collectionneurs privés. 

 

La visite du rez de chaussée est terminée, on emprunte l'escalier qui mène à l'étage

Villa Cavrois

 

 

Non, je rigole!!! La suite demain...

(je ferme les commentaires pour cette fois, j'ai déjà abusé de votre patience, mais vous me connaissez, je suis une passionnée!)