"Elle me sape le moral

Je ne peux plus la voir en peinture

Elle m'a déçue!!! Pourtant je l'aimais bien avant...

Mais qu'elle se taise, elle va me gâcher la journée..."

 

C'est moi, je ronchonne comme ça de bon matin, devant ma tasse de café, les cheveux en bataille et un oeil encore à moitié fermé.

Et vlan, je coupe le son de la télé.

Non mais, j'ai bien l'intention de manger de bon appétit mes deux tartines grillées, l'une toute chaude avec le beurre d'Echiré fondant dessus, et l'autre avec une bonne couche de confiture de fraise maison. 

Et ce n'est pas Sophie Davant qui va me faire changer d'avis!

Elle m'énerve! Dès que j'allume la télé de la cuisine, elle cherche à me culpabiliser avec sa PUB "comme j'aime", comme je déteste oui! Et ça dure depuis des jours. 

Bien sûr, je pourrais fermer la télé, mais j'aime bien lambiner devant Télé-Matin, et ensuite avoir un fond sonore en épluchant les légumes.

 

Déjà, on avait droit à XXXXXXSSSSSS médical, à WWWWWWWatchers, à NNNNNNaat House

Voilà maintenant cette ex-mannequin grande taille qui exhibe son corps de rêve, en expliquant qu'avant "comme j'aime" elle ne s'aimait pas du tout.

Ah oui, elle me déçoit Sophie Davant, avec sa gentillesse dégoulinante, jouer de sa notoriété pour nous vendre du rêve et se remplir les poches!

Non aux diktats de la mode

Me voilà tout à fait réveillée, je file faire un brin de toilette, j'enfile mon jeans taille 46 (taille nordique, pas asiatique), 

et je retourne m'activer en cuisine.

Car, moi, cette PUB, elle me fait l'effet inverse! 

En pensant à toutes ces mini-portions de nourriture sous vide qui pourraient envahir ma boite aux lettres tous les jours, j'ai des envies d'osso bucco parfumé, de poulet au curry à la crème de coco, de tajine aux légumes colorés, d'escargots au beurre d'ail, de tartines campagnardes au chèvre chaud. Et aussi de grosses pommes cuites au four avec une belle cuillère de confiture de groseilles, de coulant au chocolat, de pavlova craquant aux fruits rouges.

On se calme, on se calme...

Comme on doit rendre visite l'après-midi à un gentil couple de 93 et 97 ans, on va leur faire des gaufres, les traditionnelles du Nouvel An, celles que marraine Elise cuisait jadis devant nous le jour des étrennes.

gaufres sèches

 

 

gaufres sèches

gaufres sèches

 

Je vous ai déjà donné la recette, 

 

500g de farine

250 g de beurre fondu

250 g de vergeoise blonde (la vraie, fondante, petit paquet jaune de Beghin Say)

2 oeufs

un peu de rhum

Dans un grand saladier, faire fondre le beurre au micro onde

y ajouter les oeufs battus en omelette

à ce mélange, ajouter la vergeoise, et enfin la farine et le rhum à votre convenance.

laisser reposer la pate au frigo au moins 90 mn

faire des petits boudins avec la pate

les cuire dans un gaufrier muni de plaques gaufrettes.

 

C'est tellement plaisant de cuisiner de bons produits, et c'est pour moi un acte d'amour et de partage. Le regard ému de la mamie, quand je lui ai remis sa boite de gaufres cet après-midi, fut ma récompense à tout ce temps passé en cuisine.

Alors, je garderai mes petits coussinets d'amour, n'en déplaise à la svelte Sophie!